Une ambiance qui surprend

Par 20 janvier 2020 à 15:01

« Oscar est mort parce que je l’ai regardé mourir, sans bouger. Mort étranglé par les cordes d’une balançoire… » Intrigant, dérangeant, le fil rouge de ce premier roman est une forme d’adolescence incandescente qui installe une ambiance qui surprend. Pas un polar, juste une tranche de vie, celle d’un adolescent, mal à l’aise avec ses désirs, sa famille, le bonheur.

Marianne – Bibliothèque de La Tour-de-Peilz, novembre 2019